Keolis lance son premier service d’exploitation de trains légers en Amérique du Nord dans la région de Waterlo

Région de Waterloo, le 21 juin 2019 – La première des deux phases du réseau de trains légers (RTL) ION, nouveau réseau de transport rapide de la région de Waterloo, en Ontario, a été lancée aujourd’hui à la station Fairway de Kitchener. Le réseau moderne a été développé au bénéfice des résidents et des visiteurs de Kitchener, de Waterloo et de Cambridge ainsi que de ceux des municipalités avoisinantes. En tant que membre du consortium GrandLinq[1], Keolis s’est vu confier les opérations du réseau de trains légers, long de 16 km, pour les dix prochaines années, et la maintenance pour les trente prochaines années. Le contrat, qui a été signé en mai 2014, s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). Il s’agit du premier service d’exploitation d’un réseau de trains légers pour Keolis en Amérique du Nord.

Une expertise d’envergure pour un projet d’envergure

Le RTL ION constitue un levier de transformation pour la région de Waterloo qui est la quatrième collectivité en importance en Ontario comptant plus d’un demi-million d’habitants. Le réseau, qui est financé par les trois paliers gouvernementaux, s’intègre complètement à l’offre de services de transport actuelle de la région de Waterloo, le Grand River Transit (GRT). Les diverses options de transport, proposées à un tarif unique, seront flexibles et inclusives à mesure qu’augmentera la population.

Keolis, qui exploite actuellement 25 réseaux de trains légers dans le monde, mettra à profit son expertise pour l’exploitation et l’entretien du RTL ION de manière à satisfaire aux exigences des passagers en matière de sécurité, de ponctualité et de propreté.

 

"Nous sommes enchantés de débuter l’exploitation du train léger dans la région de Waterloo », souligne Clément Michel, président et chef de la direction de Keolis en Amérique du Nord. « Nous avons entrepris les tests et la mise en service des trains légers et du centre de commande en juillet 2017. Maintenant que nous avons la tâche d’exploiter et d’entretenir le RTL ION pour la région de Waterloo, nous nous réjouissons de contribuer à améliorer la qualité de vie des gens de la région, et ce, pour de nombreuses années à venir. Aider les villes et les régions à mettre au point des solutions de mobilité durables qui allient accessibilité et confort est partie intégrante de notre ADN. Nous sommes fiers d’accompagner les autorités et les habitants de la région de Waterloo à modeler le transport en commun de la région grâce à ce nouveau réseau, qui constitue notre premier service d’exploitation de trains légers en Amérique du Nord. »

[1] Comprend aussi Plenary, Meridiam, Kiewit et Aecon

Ce réseau de trains légers est une composante essentielle du plan directeur ambitieux de la région en matière de mobilité durable, qui vise à créer une seule zone urbaine, à partir des trois villes fondatrices, et à accroître ainsi l’attrait du Triangle technologique du Canada.

Les trains légers emprunteront un circuit rapide réservé, sur des voies isolées de la circulation habituelle, à l’exception des intersections et des passages à niveau. Le projet comprend deux phases de développement, et les études dans le cadre de la seconde ont été amorcées.

Afin de souligner le lancement, tous les services combinés de Grand River Transit, tant les trains légers que les services d’autobus, seront gratuits pendant onze jours, soit de la journée du lancement, le 21 juin, jusqu’au 1er juillet. Les titulaires d’un titre mensuel auront droit à une réduction de 10 $.

 

Survol du réseau de trains légers ION :

  • 16 km et 19 stations (un total de 25 000 passagers par jour est prévu).
  • 14 véhicules légers sur rail (VLR) à plancher surbaissé, fabriqués par Bombardier (Ontario), accessibles, confortables, électriques et silencieux. Aux heures de pointe, la fréquence des rames sera aux 8 minutes et, hors pointe, elle sera aux 15 minutes.
  • Capacité de 200 passagers par véhicule.
  • Intégration complète du réseau de trains légers ION avec le réseau actuel de GRT – ION et GRT formeront un seul et même réseau et un seul tarif s’appliquera.
  • 40 opérateurs de VLR ont participé à un important programme de formation (plus de 120 heures).
  • Le poste de commande accueillera 15 employés qui superviseront l’exploitation des trains, la gestion de l’alimentation et la coordination des interventions en cas d’incident, et ce, jour et nuit, pendant toute l’année.
  • 30 techniciens et ingénieurs assureront l’entretien et la surveillance des VLR et l’infrastructure.

Un leader mondial de l’exploitation de trains légers

Keolis exploite 25 réseaux, soit 985,5 kilomètres de voies, dans le monde : 

  • 14 réseaux en France (Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Caen, Dijon, Le Mans, Lille, Lyon, Nancy, Orléans, région parisienne, Strasbourg et Tours);
  • 9 réseaux à l’échelle internationale : Aarhus (Danemark), Bergen (Norvège), Melbourne (le plus grand réseau du monde), Gold Coast et Newcastle (Australie), Nottingham et Manchester (R.-U.), Song Jian (Chine) et, maintenant, la région de Waterloo (Canada).
  • 2 réseaux en construction : Lusail (Qatar) et Odense (Danemark).

 

Keolis en Amérique du Nord

Keolis est présent en Amérique du Nord depuis 2002. Son équipe compte plus de 5 000 personnes et assure annuellement le transport de plus de 100 millions de passagers aux États-Unis (Massachusetts, Virginie, Floride, Nevada, Caroline du Nord et Californie) et au Canada (Ontario et Québec). Keolis en Amérique du Nord exploite une variété de modes de mobilité partagée, notamment le transport local et express à itinéraire fixe par autobus, des services de transport urbain et interurbain, des systèmes légers sur rail, des navettes autonomes électriques, des taxis, des autobus scolaires traditionnels et électriques, du transport adapté et nolisé, des services de transport aéroportuaire ainsi que des transports sur demande.

Pour un supplément d’information, consultez www.keolisnorthamerica.com.

 

À propos de Keolis

Pionnier dans le développement des transports publics, Keolis est le partenaire des décideurs publics qui souhaitent faire de la mobilité partagée un levier d’attractivité et de vitalité pour leur territoire. Numéro 1 de l’exploitation de métro automatique et de tramway dans le monde, Keolis s’appuie sur une politique d’innovation soutenue et ouverte avec l’ensemble de ses partenaires et filiales - Kisio, EFFIA, Keolis Santé, Cykleo – pour renforcer son cœur de métier et développer de nouvelles offres de mobilité partagée innovantes et « sur-mesure » : trains, bus et cars, trolley bus, VTC collectifs, navettes fluviales et maritimes, vélo en libre-service, auto partage, navette autonome 100% électrique, téléphérique urbain. En France, Keolis est le n°2 du stationnement grâce à sa filiale EFFIA et le n°1 du transport sanitaire depuis la création de Keolis Santé en juillet 2017.

Détenu à 70 % par SNCF et à 30 % par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), le Groupe compte 65 000 collaborateurs répartis dans 16 pays et a réalisé, en 2018, un chiffre d’affaires de 5,9 milliards d’euros. En 2018, 3,3 milliards de voyageurs ont utilisé un service de mobilité partagée proposé par Keolis.

*Keolis est historiquement présent en France et s’est développé en Allemagne, en Australie, en Belgique, au Canada, en Chine, au Danemark, au Qatar, aux États-Unis, en Inde, au Luxembourg, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, au Sénégal et en Suède.

Pour un supplément d’information, consultez notre page sur le Train léger.

 

 

Keolis en Amérique du Nord :

Marie Hélène Cloutier
Vice-présidente, Expérience des passagers, marketing et ventes

Information et médias :

Jade Lavallée-Labossière
Conseillère principale

Hill+Knowlton Stratégies
Téléphone : 514 375-2730
Cellulaire : 514 349-9090
Courriel : [email protected]